• Vole mon bel oiseau

     

    Vole mon bel oiseau

     

    Son chemin de traverse, comme il était joli
    J’aimais à y flâner pour ses belles images
    Qui me touchaient au cœur, autant que ses écrits
    Les mots de mon amie étaient un paysage.

    Si ce sont ses mots forts qui ont touché mon cœur
    Nous avons parcouru son chemin au réel
    Ses jolis paysages, parsemés de douceur
    J’ai pu les découvrir en dehors du virtuel.

    Tes jolis mots, amie, vont beaucoup nous manquer
    Faisant écho aux miens, parfois ils s’envolaient.
    Sans ton verbe ne suis, plus qu’un humble sujet
    Et sans ton complément, mes rimes abandonnées.

    Mais si tel est ton choix, tu es comme l’oiseau
    Libre de t’envoler vers un ciel infini
    Un ciel  illuminé menant par monts et vaux
    A des sources où l’on boit l’ élixir de la vie.

    Te souviens-tu amie de ces premiers poèmes
    Que je t’avais écrits il y a presque un an ?
    Le temps depuis a fui,  l'amitié est la même
    Vole mon bel oiseau vers tes rêves et bon vent !


    © Marie Le Corre, 27 septembre 2006

     

    J'avais écrit ce poème pour une amie que j'avais croisée sur la toile durant plusieurs années. Elle avait comme moi le goût des mots et des photos et nous nous sommes rencontrées plusieurs fois jusqu'à ce qu'un jour elle décide de ne plus avoir de site et de mettre fin à ses échanges avec tous ceux qui l'appréciaient. Son pseudo était Badadou, je ne sais pas ce qu'elle est devenue mais mon amitié pour elle reste la même, malgré le silence qui a suivi sa disparition de l'univers des blogs.

     

    « Des jours et des lunesChat »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 1er Septembre à 13:57
    C'est le problème du virtuel. On se rencontre et se perd aussi vite. C'est parfois très décevant quand on a tissé ou cru tisser des liens. Je n'arrive pas à m'y faire. De grosses déceptions en ce domaine. un bel hommage en tout cas.
    2
    Vendredi 1er Septembre à 14:16

    Je suis d'accord avec Sedna, tout se fait et se défait très vite avec les "amitiés" de la toile. A la moindre contrariété celui qui se disait ton grand ami fait la gueule et ne te visite plus et même quand on passe au réel on a de grosses déceptions. Perso je ne rencontre plus personne, je n'approfondis pas je visite et je commente si ça me plait et basta. C'est en plus le lieu où chacun se croit obligé de donner un avis sur tout et il n'y a pas pire comme lieu de commérages. Il n'y a qu'à aller faire un tour sur Twitter pour voir tout ce qui peut s'y raconter de faux. Je préfère les vrais amis du réel, comme toi et moi qui nous connaissons depuis plus de 15 ans. Bel hommage à ton amie Badadou malgré tout.

      • Samedi 2 Septembre à 18:33

        A qui le dis-tu? LOL ! je n'ai pas de compte Twitter ni Fesse book, et je fuis les donneurs de leçons tout comme ceux qui croient détenir la vérité sur tout

    3
    Linda Weber
    Vendredi 1er Septembre à 14:17

    Un bel hommage malgré la déception que tu as ressentie.

      • Vendredi 1er Septembre à 16:29

        Oui j'ai été déçue comme beaucoup d'entre nous doivent l'être j'imagine mais je ne conserve que le bon de ces années d'échange

    4
    Vendredi 1er Septembre à 14:18

    Toi et moi on s'était rencontrés et nous n'avons jamais été déçus, il y a donc de vrais gens avec qui ça marche... mais ils doivent se compter sur les doigts de la main.

    5
    Micky et JP
    Vendredi 1er Septembre à 16:26

    Je crois à une amitié comme la nôtre, vieille de 54 ans mais les amitiés virtuelles, pour avoir vu les enfants dévastés quand ils ont eu des déceptions avec ça, je n'y crois pas. Mais ton poème est beau même si tes mots sonnent encore un peu de tristesse.

    6
    Vendredi 1er Septembre à 16:28

    ah les amitiés virtuelles! on pourrait en écrire un livre. Il ne faut pas leur attacher grande importance, elles vont et viennent et les prendre comme telles. J'aime tes mots.

    7
    Vendredi 1er Septembre à 21:04

    Bonsoir Marie,

    Comme toi j'y ai cru bien des fois, hélas ! A part quand on se rencontre parfois plusieurs fois, un jour chacun retourne à sa vie d'avant ! On ne se connaît pas vraiment et les mots écrits n'ont pas la tonalité du véritable dialogue !

    Merci pour ce retour et mes amitiés virtuelles !!!

    Je t'embrasse.

    Annie

    8
    Vendredi 1er Septembre à 21:59

    Ton poème est très beau Marie......

    Tout à fait d'accord avec Sédna... surtout avec ceux du coin , nous nous voyons 2à3 fois par an pendant 5 ans puis plus aucun contact .. Même des cartes de vœux reste morte.. alors j'ai tirée un trait.... Je lis que tu as de vrai amis (es) Marie et c'est bien.  Kenavo bonne soirée et passe un bon week-end....

    9
    Samedi 2 Septembre à 06:52

    l amitié virtuelle un grand débat tout comme l amitié réelle bref moi je dis que cela fonctionne en virtuelle aussi il n y a pas que du mauvais moi cela fait plusieurs années que je te suis depuis le début que j étais sur aminus et après sur tes blogs et sites successifs moi perso je suis content de te suivre car ton avis m a permis de progresser en photo et fait découvrir la poésie sous une autre vision la preuve je lis tes mots et je me suis étonné d y avoir pris gout et d attendre les suivants donc l amitié oui cela existe même virtuelle mais on ne vit pas dans un monde de bisounours réel ou pas

    10
    Claire Mével
    Samedi 2 Septembre à 07:26

    Comme toi je crois davantage à l'amitié dans la vraie vie plutôt qu'à l'amitié virtuelle mais il y a sans doute dans les deux des fidélités et des trahisons, c'est la vie. J'ai en tout cas apprécié de te connaître il y a 10 ans, grâce à Yann qui te suivait depuis un autre site et être passée du virtuel au réel en se rencontrant a été un vrai plaisir. Nous sommes là tu le sais et fidèles à nos amis. Je t'embrasse.

    11
    Samedi 2 Septembre à 09:12

    C'est toujours douloureux de voir s'effacer quelqu'un que l'on apprécie... Via internet comment reconnaître ses vrais amis ???? Quand le chemin parcouru ensemble fait du bien sachons l'apprécier. Les vrais amis sont rares, même en dehors du virtuel.

      • Samedi 2 Septembre à 09:36

        C'est vrai Annick, les vrais amis sont rares. J'ai une amie d'enfance que je connais depuis 54 ans et 4 amies que je connais depuis 10, 15, 22 et 30 ans, du solide même si on n'est pas si proches géographiquement. Le compte est vite fait, les doigts d'une seule main

    12
    Samedi 2 Septembre à 18:31

    Parfois l'amitié vraie existe sur la toile même sans se rencontrer. C'est une sorte d'instinct qui nous attire vers une personne et tout se passe simplement. Parfois c'est galère, on a vécu ça tous avec nos échanges inter sites, c'est la vie et tu as écrit de jolis mots pour ton amie bien qu'elle ait taillé la route.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :