• Variations sur le mot "confiance"

     

    Variations sur le mot "confiance"

    Mon village sous la brume matinale

     

    Quand j’ouvre le Larousse, pour y trouver «confiance»,
    Je lis «sécurité de celui qui se fie»,
    Et mon humour, d’instinct, aussitôt réagit,
    Pour traduire «con se fiant, et en toute innocence».

    Con se fiant à autrui et souvent fort naïf,
    Con qui fonce au feeling et qui, évidemment,
    Prend un beau camouflet parce que tout simplement,
    On est souvent trahi et on prend quelques gifles.

    Se fier à quelqu’un, se livrer, se donner,
    N’est pas toujours payant et rarement rendu
    Car tout ce qu’on reçoit c’est un bon coup de pied
    Vous aurez deviné "un coup de pied au cul".

    Cons vous fiant à la vie, cons vous fiant aux amis,
    Soyez conscients surtout, ne vous méprenez pas,
    N’en attendez pas trop, surtout pas un merci,
    Donner c’est important, mais avant tout pour soi.

    La confiance bafouée, la confiance trahie
    Je connais et j’en ai ma propre théorie
    Mais je m’assieds dessus, je ne changerai pas
    Optimiste à tout crin, je resterai, je crois.

    Tout cœur aigri et dur doit vivre de souffrances
    Et tout cœur grand ouvert est rempli d’espérance.
    Il vit heureux de tout, heureux de faire confiance,
    Alors, oublions–les, ces cons sans importance.

    © Marie Le Corre, 4 Juillet 2000

     

    « Couleur sepiaFemmes »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 8 Septembre à 07:05

    encore de l excellence dans les mots la confiance vue comme cela me plait beaucoup et la réalité toujours présente j adore

    2
    Vendredi 8 Septembre à 11:29

    De très beaux mots. Mon mari me dit que mon sourire est une arme qui fait comme un mur...

    3
    Vendredi 8 Septembre à 11:43

    J'aime beaucoup cette variation, pleine de bon sens !

    4
    Vendredi 8 Septembre à 12:32

    La confiance, la vraie, ne s'accorde qu'aux amis, les vrais, et ils sont si rares !

    Mais être confiant et optimiste est une qualité quand confiance ne se conjugue pas avec naïveté, ce que je ne pense pas être le cas pour toi...

    5
    Annick D.
    Vendredi 8 Septembre à 12:36

    La confiance se mérite et bien peu la méritent. Les vrais amis sont ceux à qui on peut accorder toute sa confiance et ils ne sont pas nombreux. Tu fais pour moi partie de ceux là. JTB.

    6
    Vendredi 8 Septembre à 12:38

    J'aime bien quand tu nous concocte des poèmes sur des thèmes comme celui là. La confiance, ma confiance, tu l'as et ce depuis plus de 15 ans et c'est vrai que quand on est ami dans la vraie vie, on sait où on peut donner sa confiance.

    7
    Vendredi 8 Septembre à 12:39

    Au virtuel comme au réel, je pense qu'on sent quand on peut faire confiance mais il arrive qu'on se trompe, dans les deux cas.  Mais il ne faut pas pour autant fermer la porte à la confiance et rester le coeur ouvert, c'est ce que tu fais je crois. Bises.

    8
    Micky et JP
    Vendredi 8 Septembre à 12:41

    J'aime l'humour avec lequel tu as traité ce sujet et j'aime bien quand tu laisses aller le fond de ton coeur. On t'embrasse.

      • Vendredi 8 Septembre à 16:38

        Il m'arrive de me mesurer pour ne pas foncer sur les gens que je ne supporte pas et qui le mériteraient mais je dis toujours ce que je pense, même si ça défrise

    9
    Vendredi 8 Septembre à 14:21

    J'aime cette vision de ce sentiment qui fait tant parler..

    10
    Marc B.
    Vendredi 8 Septembre à 16:40

    La confiance ça se mérite et on la place bien souvent là où elle ne devrait pas être. Bisous.

    11
    Claire Mével
    Vendredi 8 Septembre à 16:42

    De nos jours il faut accorder sa confiance de manière très modérée car le monde du net est souvent très loin de ce qu'il apparait. J'ai pour principe de ne jamais oublier que l'homme est un loup pour l'homme. Bisous de nous deux, Yann est en mer et rentrera tard.

    12
    Vendredi 8 Septembre à 16:43

    Je n'accorde que très rarement ma confiance, par expérience, et surtout pas aux gens croisé sur la toile, c'est d'ailleurs pour cela que je ne poste plus. J'aime tes mots qui sonnent juste.

    13
    Linda Weber
    Vendredi 8 Septembre à 16:44

    La fin est plus optimiste que le début de ce poème en forme de coup de gueule. J'aime beaucoup le «con se fiant, et en toute innocence» (rires).

    14
    Vendredi 8 Septembre à 17:59

    Bonjour chère Marie,

    Un bon "coup de gueule" dit avec humour !

    Aujourd'hui je trouve que c'est ça qui nous manque, nous n'avons plus confiance dans la société avec tout ce que cela inclus... Comme c'est dommage, avant il suffisait de se taper dans les mains ! Enfin je pense... !

    Je t'embrasse et te dis à bientôt.

    Annie

    15
    Yann Quilmeur
    Samedi 9 Septembre à 08:51

    On ne peut pas se méfier de tout et de tous mais accorder sa confiance de nos jours est prendre un risque car l'honnêteté se faire rare. Ce n'est en tout cas pas sur la toile que je la donnerai.

    16
    Samedi 9 Septembre à 10:52

    Je suis de passage par hasard sur ton blog Marie et je viens de lire ton poeme......

    En effet la confiance est un joli mot qui a du sens quand il s'accorde à la sincérité.

    La confiance, c'est un sentiment qui peut aider, soulager de bien des façons........

    La confiance, elle ne se donne pas à l'aveugle mais se mérite au fil du temps.

    Ce texte m'a beaucoup, beaucoup, interpellée et j'ai aimé te lire............

    Bon week end Marie.......

    17
    Samedi 9 Septembre à 14:07

    Bonjour Marie,

    Je donne facilement ma confiance et parfois (et même souvent) je suis déçue.

    Je pense bêtement que les gens sont gentils .... et pas simplement "les gens" mais des membres de ma famille.

    Ensuite lorsque la personne revient, je n'arrive plus à redonner cette confiance. La trahison fait trop mal.

    La photo de ton village est fort belle.

      • Samedi 9 Septembre à 16:34

        J'étais comme toi mais à force de faire confiance et d'être blessée, trahie ou déçue, je suis devenue prudente et je crois que sur la toile c'est bien de l'être. L'humain n'est pas bon, seuls certains le sont et comme faire le tri relève de l'exploit, je m'abstiens de faire confiance spontanément

    18
    Andrée Fournier
    Dimanche 10 Septembre à 08:52

    Vos mots sonnent toujours juste et j'apprécie particulièrement ce poème qui me rappelle de tristes souvenirs avec une amie de 10 ans qui s'est comportée de manière lamentable dans une circonstance particulière de nos vies à toutes les deux. Merci et bon dimanche.

    19
    Dimanche 10 Septembre à 08:54

    Ah la confiance, on pourrait en faire tout un livre. Mais je me contente des mots de ton poème qui évoquent quelques désagréments traversés il y a quelques années. C'est bien écrit, comme toujours.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :