• Sonnez !

     

    Sonnez !

    Cloches Oratoire Saint Joseph, Montréal, Québec, Canada

     

    Sonnez, carillonnez, clochetons et clochers,
    Aujourd’hui le soleil, dans mon cœur est entré.
    Il n’y a plus de neige, il n’y a plus de pluie,
    Carillonnez, chantez, souriez à la vie.

    Sonnez, carillonnez, clochetons et clochers,
    La guerre, ce matin, a quitté le pays,
    Le canon s’est éteint, il n’y a plus de bruit,
    Carillonnez, chantez, souriez à la vie.

    Sonnez, carillonnez, clochetons et clochers,
    Les pays de la terre sont enfin rassemblés.
    Plus de blancs, plus de noirs, des frères, des amis,
    Carillonnez, chantez, souriez à la vie.

    Sonnez, carillonnez, clochetons et clochers,
    Nos frères qui ont faim, sont enfin rassasiés.
    Il n’y a plus de peurs et le mal s'est enfui,
    Carillonnez, chantez, souriez à la vie.

    © Marie Le Corre, 12 décembre 2002 (poème oh combien utopique)

     

    « EauLorsque la mer est grise »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 12 Juillet à 07:06

    a si seulement cela pouvait être vrai j adorerai les cloches plus que tout merci pour ce poème 

    2
    Mercredi 12 Juillet à 08:58

    Bonjour Marie,

    Tu nous contes le paradis sur terre tel qu'il devrait être...  Hélas n'est-ce pas ?

    Les cloches chantent ce que l'homme a décidé, la joie mais la tristesse aussi... !

    Merci et gros bisous.

    Annie

     

    3
    Andrée Fournier
    Mercredi 12 Juillet à 12:26

    C'est un beau rêve et si on ne rêvait plus se serait quasi comme se suicider alors je rêve avec vous en un monde meilleur.

    4
    Mercredi 12 Juillet à 12:27

    Ah si seulement tu pouvais dire vrai! j'aimerai tant qu'elles sonnent les cloches de la fin de toute la misère du monde.

    5
    Mercredi 12 Juillet à 12:28

    Je suis en vacances vendredi soir alors vite je passe te dire au revoir et rêver avec toi à la paix, l'amour, la bonté, le pardon et l'intelligence d' lêtre humain, ce qui ne semble pas être pour demain.

    6
    Mercredi 12 Juillet à 15:48

    On aimerait tous que les cloches sonnent pour annoncer la paix dans le monde, mais nous ne pouvons qu'allumer des bougies .. d'espoir

    7
    Mercredi 12 Juillet à 16:37

    Il fait si chaud que je viens écouter les cloches de l'espoir chez toi. Espérons qu'un jour elles annonceront ce que dit ton poème mais ça fait des millénaires que ça dure alors je ne suis pas optimiste. Bises.

    8
    Micky & JP
    Mercredi 12 Juillet à 16:39

    Il y a longtemps que je ne rêve plus à quoi que ce soit de ce genre, je me contente de mon côté de faire du mieux que je peux pour rendre ce monde meilleur, à ma modeste manière.

    9
    Yann Quilmeur
    Mercredi 12 Juillet à 16:49

    J'aime tes utopies Marie.

    10
    Linda Weber
    Jeudi 13 Juillet à 05:57

    On beau rêve que l'on forme tous mais... jolis mots en tout cas en attendant que les cloches sonnent.

    11
    Jeudi 13 Juillet à 07:56

    On peut toujours rêver mais je crois que l'humain a toujours cherché à faire des guerres sous toutes sortes de prétextes et que ce n'est pas demain que ça va s'arrêter. Déjà sur les blogs c'est le bordel alors!

    12
    Claire Mével
    Jeudi 13 Juillet à 12:58

    Comme j'aimerais les entendre sonner ces cloches! un beau rêve que beaucoup d'entre nous font... Je t'embrasse.

    13
    Jeudi 13 Juillet à 14:37

    Même sur notre sol on ne peut dire que la paix règne en maître et ailleurs c'est un mot banni

    Mais ce poème même en utopie met de la joie au cœur pour toute se résonance

    Merci de ce beau partage

     

     

    14
    Samedi 15 Juillet à 13:18

    Bonjour,

    J'avoue ne jamais avoir fait attention aux cloches de l'Oratoire Saint-Joseph ! .... Lacune dema part.

    Ton poème est charmant et est bien composé. Je dirais même qu'il est joyeux.

    Belle journée Marie

      • Samedi 15 Juillet à 15:12

        Elles ne sont pas situées dans l'Oratoire lui-même mais un peu à l'écart de celui-ci. Dans de coeur de l'oratoire, ce que j'avais bien aimé aussi c'étaient les milliers de bougies que les gens allument sous la statue de Saint Joseph (ça brille de mille feux et couleurs), le bel orgue et la chapelle modernes

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :