• Les portes qui claquent

     

    Les portes qui claquent

    Vieille porte Agde, Hérault

     

    Dans la série des portes, il y a les bien vieilles
    Les usées par le temps et maintes fois claquées
    Et puis les plus jeunettes, encore peu usagées
    Agées ou toutes fraîches, ces portes sur nous veillent.

    Dans la série des portes, il y a les amies
    Celles qui vous accueillent à n'importe quelle heure
    Les portes du sourire, les portes des grands cœurs
    Jamais elles ne se ferment, quels que soient vos soucis.

    Il y a aussi celles qui, parfois, s'entrebaillent
    Mais qui, au moindre ennui, se ferment à votre nez
    Celles qui claquent dès que vous sortez des rails
    Et derrière qui se cachent les juges et les jurés.

    Il y a bien aussi les portes du pardon
    Les portes qui conduisent, dit-on, au paradis
    Je ne suis pas pressée de frapper à leur huis
    Et les premières manquent d'un peu d'huile à leurs gonds.

    Quand devant moi, parfois, une porte se ferme
    Je me dis que je n'ai, sans doute, rien perdu
    Rien ne sert de chercher à entrer en intrus
    Je passe mon chemin sans en avoir de peine.

    Car je sais qu'il y a partout de par le monde
    Des portes du bonheur, des portes bienveillantes
    Ce sont ces portes-là qui forcément me tentent
    Il faut savoir filer loin des portes qui grondent.

    © Marie Le Corre, 10 octobre 2017

     

    « Chant matinalAutomne »

  • Commentaires

    1
    Mardi 10 Octobre à 18:36

    ton texte se porte bien lol encore un magnifique porte a porte mené grandement  bonne soirée

    2
    Mardi 10 Octobre à 20:33

    Bonsoir Marie,

    Un agréable sujet que celui des portes. Je les aime vieilles comme sur cette photo ou bleues comme en Provence !

    Un jour j'ai frappé à ta porte et ne l'ai pas regretté, la preuve !

    Bravo et merci.

    Je t'embrasse.

    Annie

      • Mercredi 11 Octobre à 08:50

        Je te retourne le compliment Annie, ta porte je l'apprécie beaucoup également et je suis heureuse que tu l'ai laissée ouverte pour moi. Merci

    3
    Andrée Fournier
    Mercredi 11 Octobre à 08:50

    Il y a des portes que l'on aime ouvrir et d'autre qu'on ferait mieux de laisser fermées. Chez vous j'ai frappé à la bonne, merci pour vos mots et photos.

    4
    Mercredi 11 Octobre à 08:52

    En 2005 j'ai frappé à ta porte et tu me l'as ouverte en confiance. Maintenant je suis loin et si la mienne t'est toujours ouverte, je sais qu'avec tes loulous tu ne peux plus voyager. Il nous reste la porte virtuelle et une amitié sincère.

    5
    Micky et JP
    Mercredi 11 Octobre à 08:53

    Le porte de tes mots est belle et celle de ta photo aussi. J'aime ces vieilles portes usées par le temps. Bisous.

    6
    Mercredi 11 Octobre à 08:55

    Un jour tu as frappé à ma porte photographique et cela fait un bail. C'est un plaisir que la porte de la poésie soit ouverte à tous ceux qui apprécient tes mots.

    7
    Mercredi 11 Octobre à 09:26

    J'aime les portes accueillantes où le sourire est présent. Je suis certain que ta porte est de celles-là, ouverte et amicale. Bisous.

    8
    Claire Mével
    Mercredi 11 Octobre à 09:27

    Cette vieille porte est superbe et tes mots disent bien ce que je ressens aussi. Il faut aller vers les portes chaleureuses et amicales et fuir les portes bougonnes. Je t'embrasse, j'espère que tu as du soleil chez toi?

    9
    Mercredi 11 Octobre à 11:56

    Les portes, oui elles sont nombreuses ,

    elles font peur souvent car elles cachent tant de secrets!

     

    Ne fermons pas nos portes

    Aux chagrins des passants

    A l'écoute en déroute

    a l'oiseau qui mendie!

     

    Merci, pour ce poème magnifique,

    je ne regrette pas d'avoir ouvert ta porte,

    il y a tellement de beauté cachée derrière.

    10
    Mercredi 11 Octobre à 15:31
    J'apprécie beaucoup ton sujet. Nous avons tous ouvert ou fermé des portes ressemblantes à celles-ci. J'aime quand les portes s'ouvrent devant l'amour ou l'amitié
    11
    Yann Quilmeur
    Jeudi 12 Octobre à 06:27

    Sachons reconnaître nos vrais amis et claquons les portes dont les gonds manquent d'huile.

    12
    Jeudi 12 Octobre à 08:46
    Bonjour Marie
    Et la plus belle des portes, celle de la vie.
    Bien joli poème qui nous ouvre la porte de la poésie
    13
    Jeudi 12 Octobre à 09:50

    Une porte qui s'ouvre est comme un jardin qui fleurit...

    14
    Jeudi 12 Octobre à 11:14

    poétique bonjour Marie

    de porte en porte s'ouvrent les rimes de ce très joli poème .

    tant de portes à ouvrir ou à fermer en nos chemins ,des portes du passé aux nombreux souvenirs, les portes du présent à garder en mémoire et celles du futur aux mystères d'un demain ,d'un après à venir, avenir !!!! Trouver les bonnes portes , au fil du temps qui va ,en chemins d'éclaircies.

    A+ du troubadour Emmanuel

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :