• L'avarice et la colère

     

    L'avarice et la colère

     

    Harpagon, qui l’eût cru, a fait de beaux émules
    Et il m’est arrivé de croiser quelquefois
    De ces individus protégeant leur pécule
    Bien plus précieusement que de l’or vingt carats.

    De ces tristes rapaces, qui n’ont d’autre ambition
    Que d’amasser encore, au rythme des saisons
    Cigales assoiffées et jamais rassasiées
    Qui ne prêteraient que, au taux d’un usurier.

    Ils n’ont en général pas la moindre bonté
    Un cœur friand de biens ne saurait pas aimer.
    Leur cœur est aussi dur que le sont leurs lingots
    Ce péché là fait bien, partie des "capitaux".

    La colère par contre, peut avoir deux facettes
    Celle de celui qui, s’énerve pour un rien
    Qui n’accepte pas qu’on puisse lui tenir tête
    Et veut, quoi qu’il arrive, poursuivre son chemin.

    Celle aussi, bien plus saine, qui consiste à piquer
    De temps en temps sa crise, pour mieux se défouler
    Foncer à bon escient, dans le tas, quelquefois
    Ne peut faire de mal, si c’est de bon aloi.

    La colère, dirons-nous, doit être bien dosée
    Je lui suis indulgente, c’est un petit péché.
    Je préfère et de loin quelqu’un qui se rebiffe
    A quelqu’un qui s’écrase quand il prend une gifle.

    ©  Marie Le Corre, 22 mai 2007

     

    « Ma BretagneJe veux lever mon verre »

  • Commentaires

    1
    Maya
    Lundi 7 Août à 06:53

    Deux péchés capitaux qui au fond ne sont pas bien méchants, si ce n'est le premier pour celui qui est avare et le second fait du bien de temps en temps. Bisous.

    2
    Lundi 7 Août à 06:53

    J'aime tes fables Marie, tu devrais en écrire plus souvent.

    3
    Lundi 7 Août à 06:54

    N'ayant aucun de ces deux défauts, je me sens cool. L'avarice connais pas et la colère j'évite, c'est pas bon pour la santé. Bises et bonne journée, content de retrouver tes poèmes.

    4
    Lundi 7 Août à 07:17

    ces deux péchés sont décrits d une bien belle façon  il faudrait  etre en aucun cas avare pour profiter un max des tes mots à  consommer sans modération j adore

    5
    Lundi 7 Août à 07:25

    Une jolie fable!

    Je suis plutôt colère...

    6
    Lundi 7 Août à 12:23

    j'aime ta réflexion !!!!

    tilk

    7
    Lundi 7 Août à 12:29

    Bonjour Marie,

    On a de l'argent pour ce que l'on veut bien ! La société est ainsi faite. Certains tiquent sur 10 euros puis on les retrouve aux Seychelles !!! Alors ça m'énerve mais c'est une sainte colère, na !

    BRAVO et bisous.

    Annie

    8
    Lundi 7 Août à 15:38
    En ce moment, je suis plutôt colère.. Rien ne change dans ce pays à 2 niveaux. Merci de ta visite sur mon blog qui m'a ravie.
    9
    Micky et JP
    Lundi 7 Août à 18:47

    J'ignore ce qu'est l'avarice mais la colère de temps en temps, ça fait du bien.  Jolis mots pour parler de ces deux péchés capitaux. Bisous.

    10
    Lundi 7 Août à 21:42

    Je ne suis pas du tout un collectionneur jouisseur et, par exemple, quand je change d'appareil photo, il y a toujours quelqu'un qui bénéficie de l'ancien souvent en très bon état. La colère j'évite, c'est pas bon pour le cœur.

    Bonne soirée

      • Mardi 8 Août à 06:58

        La colère ça va quand ça défoule pour quelques instants. Sinon, comme tu dis, c'est pas bon pour le coeur, ni pour la santé. Une colère qui dure n'est pas signe d'intelligence

    11
    Mardi 8 Août à 10:34

    L'avarice est stupide car on n'emporte pas ses avoirs avec soi quand on quitte le monde et la colère ça défoule mais il ne faut pas que ça s'éternise. J'aime tes fables.

    12
    Claire Mével
    Mardi 8 Août à 10:35

    Je n'aime ni l'un ni l'autre de ces pêchés capitaux mais j'aime ton poème bien tourné comme toujours. Bisous pas bien chauds.

    13
    Mardi 8 Août à 10:36

    Un joli poème bien construit, j'ai hâte de lire les autres pêchés capitaux.

    14
    Mardi 8 Août à 11:50

    Comme ne toute chose, c'est l'abus qui est mauvais !

    15
    Mardi 8 Août à 17:17

    Je ne sais pas quel défaut j'accepte le plus ?

    Tiens peut-être la colère ....(car j'avoue que parfois il m'arrive de l'être) et que j'étonne les gens car on me voit souvent patiente et gentille ..... Une bonne colère parfois remet les horloges au point ......

    16
    Mardi 8 Août à 19:47

    J'aime bien cette fable, elle est rigolote, elle m'a fait rire!!!

    17
    Lundi 14 Août à 08:39
    Fabien Charrasse

    Beaucoup d'émotions humaines peuvent produire de jolis écrits, alors pourquoi pas la colère ?

    L'avarice est plus difficilement transformable, mais assurément, la colère peut donner des choses profondes.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :