• Frôlements

     

    Frôlements

     

    Ses mains douces et fines se posèrent sur elle,
    A l’endroit très précis où ses cheveux noués,
    Frisottaient sur sa nuque comme fine dentelle,
    En caresse de soie, tout juste suggérée.

    Il descendit ses mains et en fit deux calices,
    Dont il couvrit ses seins en un geste très doux.
    Il attendit, patient, que les pointes frémissent
    Pour les quitter, soudain, et revenir au cou.

    Puis doucement encore il effleura la peau,
    D’un timide parcours vers le ventre tendu,
    Regardant le soleil qui posait son faisceau,
    Sur les douces courbures de ce joli corps nu.

    Alors elle s’éveilla et à son tour émue,
    Elle frôla les épaules et le torse accueillant,
    D’une main décidée, mais encore hésitant
    Voulant laisser du temps au désir suspendu.

    Leurs peaux s’entremêlèrent en une valse lente,
    Leurs jambes entrecroisées et leurs mains se cherchant
    Puis leurs bouches, enfin, se firent accueillantes,
    Tendues dans leur attente et le plaisir naissant.

    © Marie Le Corre, 8 février 2006

     

    « FeuillesA la mémoire du poète »

  • Commentaires

    1
    Linda Weber
    Lundi 30 Octobre à 07:04

    Joliment sensuel ce poème mais tout en subtilités. J'aime et la photo Schneider Delon est inoubliable.

    2
    Lundi 30 Octobre à 07:05

    J'adore, c'est joliment dit, on sent sur ce poème à la fois tendresse et sensualité.

    3
    Lundi 30 Octobre à 07:05

    Tu allume le feu ce matin et ce n'est pas pour me déplaire. Bises.

    4
    Lundi 30 Octobre à 07:41

    J'aime aussi la sensualité qui encourage l'imagination et qui suggère l'émotion en beauté

    5
    Lundi 30 Octobre à 08:50

    superbes mots ou la sensualité est présente mais tôt en retenue j adore

    6
    Lundi 30 Octobre à 08:55

    Quand les gestes s'accordent aux sentiments :

    Tendrement câlin, bien loin des perversions dont nous abreuvent l'actualité...

     

    7
    Lundi 30 Octobre à 11:25

    Une sensualité à fleur de peau !

    8
    Annick D.
    Lundi 30 Octobre à 11:42

    Je ne suis pas surprise de ces textes tendrement sensuel car je te connais bien. C'est très joliment dit. JTB.

    9
    Lundi 30 Octobre à 11:42

    J'adore!

    10
    Antoine de Sotto
    Lundi 30 Octobre à 11:46

    Je découvre ton site de poèmes et j'avoue que je ne suis pas étonné de la qualité de tes textes. Ca fait 25 ans qu'on se connait et je regrette vraiment de n'avoir pas découvert tes photos et tes textes plus tôt. Bravo pour celui ci (entre autres car j'ai un peu parcouru en retour arrière).

      • Mardi 31 Octobre à 16:14

        Je ne parle que rarement à mes amis de mes poèmes mais je pensais que toi au moins tu savais, Any sait et je pensais qu'elle t'en avait parlé. Quant aux photos, tu me vois pourtant presque chaque fois avec un apn à la main. Mais faire de photo n'implique pas qu'on ait un site pour les montrer, je le reconnais

    11
    Lundi 30 Octobre à 12:07

    Délicatesse, tendresse,

    une sensualité tout en douceur et beauté.

    12
    MjG
    Lundi 30 Octobre à 12:43

    Tendre, sensuel, merveilleusement bien écrit.

    Belle et bonne journée à vous.

    13
    Yann Quilmeur
    Lundi 30 Octobre à 18:16

    Divinement sensuel, j'aime.

    14
    Micky et JP
    Lundi 30 Octobre à 18:28

    Très bien écrit ce poème en hommage à l'amour sous tous ses aspects. Gros bisous de nous deux, à cette heure JP peut lire et voir tes photos, le matin quand je te commente il est encore entre les bras de Morphée.

    15
    Mardi 31 Octobre à 09:42

    Je ne passe pas toujours sur ce site mais quand je passe c'est toujours quand j'ai du temps pour savourer. Ce poème est superbe.

    16
    Mercredi 1er Novembre à 07:58

    Délicat, fin, sensuel

    Magnifique

    Bises admiratives!

    smile

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :