• Douceurs

     

    Douceurs

     


    Qu’elles sont douces tes mains sur ma peau satinée
    Effleurant tout mon corps comme un souffle de vent
    Quand elles se font caresse, quand elles se font archet
    Qui glisse et puis s’arrête, me laissant en suspens.

    Qu’elles sont tendres tes lèvres quand du haut de mon cou
    Elles descendent, assoiffées, jusqu’au bas de mon dos
    Tandis que tes mains courent, impatientes à nouveau
    Cherchant à me donner le plaisir le plus doux.

    Qu’ils sont jolis les mots que j’entends murmurer
    Des mots que, pour moi seule, tu as su inventer
    Des mots que tu susurres au creux de mon oreille
    Dans ta langue elles sont, musiques et merveilles.

    Qu’il est doux de sentir ton corps au mien soudé
    Tes deux mains qui me clouent sur le grand lit défait
    Que j’aime à regarder tes yeux pleins de bonheur
    Au moment où tu cries, tu fais bondir mon cœur.

    Et qu’il est doux aussi juste après le plaisir
    De pouvoir dans tes bras doucement m’assoupir
    Je suis bien contre toi et la terre peut trembler
    Quand je suis près de toi, rien ne peut m’arriver.

    © Marie Le Corre, 14 octobre 2007

     

    « IroiseQui sommes-nous? »

  • Commentaires

    1
    Samedi 1er Juillet à 06:22

    voila une scene d amour joliment écrite j adore

    2
    Annick D.
    Samedi 1er Juillet à 06:42

    Joliment tourné et sensuel sans vulgarité, j'adore! JTB.

    3
    Samedi 1er Juillet à 06:43

    Comme le dit Patrick c'est joliment écrit, mélange de sensualité et de pudeur.

    4
    Samedi 1er Juillet à 06:43

    J'ai toujours rêvé que l'on m'écrive un semblable poème... Bisous Marie, j'aime bien sûr.

    5
    Samedi 1er Juillet à 08:29

    Bonjour chère Marie,

    Un poème amoureux, quel bonheur en cette période tristounette ici...

    MERCI et bravo d'avoir su te "dévoiler" avec des mots tendres !

    Je t'embrasse.

    Annie

    PS : Toujours pas de newsletter, pardonne-moi si je t'oublie...

      • Samedi 1er Juillet à 11:11

        Coucou Annie. Tu ne peux pas recevoir de newsletter pour ce site poétique Annie car si je regarde la liste des inscrits, tu n'es pas dedans. Il te faut aller dans le menu sous le bandeau, cliquer sur Newsletter et saisir ton adresse mail puis ok. Eklablog va t'envoyer un mail sur lequel tu auras un lien à cliquer pour valider ton inscription. Gros bisous.

    6
    Samedi 1er Juillet à 11:19

    Marie,

    Je l'ai fait plusieurs fois tu penses !

    Je recommence nous verrons si ça marche !

    MERCI et bisous.

    Annie

    7
    Samedi 1er Juillet à 11:36

    Je ne peux m'empêcher de penser à cet heureux homme, dont il est l'inspiration !

    8
    Micky & JP
    Samedi 1er Juillet à 15:18

    Heureux homme celui qui t'a inspiré ce poème. C'est très beau.

    9
    Samedi 1er Juillet à 15:20

    Très beau poème entre tendresse et sensualité.

    10
    Samedi 1er Juillet à 15:20

    Très beau Marie, j'aime beaucoup.

    11
    Linda Weber
    Samedi 1er Juillet à 15:21

    Très bien écrit ce poème ode à l'amour. Bon week-end Marie.

    12
    Samedi 1er Juillet à 17:45

    Les mots justes et discrets pour un moment bonheur d'intimité !

    13
    Dimanche 2 Juillet à 08:08

    Douceur en effet dans tes mots et sensualité pleine de tendresse aussi. J'aime beaucoup, bises.

    14
    Claire Mével
    Dimanche 2 Juillet à 08:09

    Quelle belle manière de dire tes émotions à la sensualité à fleur de mots. Je t'embrasse, j'espère que tu n'as pas trop de pluie chez toi?

    15
    Arthur O'Neill
    Dimanche 2 Juillet à 15:09

    J'adore ce poeme tu sais XXXXXXXXXXXXXXXX

    16
    Lundi 3 Juillet à 17:51

    J'aime cette sensualité, juste un peu suggestive.. très beau texte

    17
    Jeudi 28 Septembre à 11:37

    de jolies rimes amoureuses

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :