• Chat

     

    Chat

     

    Tapi dans un buisson, tu peux rester fébrile,
    A surveiller, guetter, la plus petite proie,
    Prêt à bondir, soudain, d’une détente habile
    Vers celui-là ou celle qui ne se méfie pas.

    Tes yeux d’or entrouverts on peut te croire ailleurs,
    T’imaginer bien loin, au doux pays des rêves…
    Mais ce n’est qu’apparence, mon beau matou pour l’heure
    N’est que concentration, les sens en grande fièvre.

    Quand tu seras lassé du jeu que tu adores,
    Abandonné alors aux doux rayons de Râ
    Tu fermeras les yeux, relâcheras ton corps,
    Pour enfin t’endormir et rêver, mais à quoi ?

    Peut-être à des oiseaux, peut-être à des souris,
    A des chasses grandioses dont tu serais le roi,
    Ou bien à des odeurs de fleurs et de sous-bois,
    Que le vent porte au loin, au gré de son envie.

    Toi, chat majestueux, si beau en ton pelage,
    Si tendre et doux parfois à mes doigts caressants,
    Je te comprends si bien, je t’aime tellement,
    Que je ne pourrais vivre sans ton tendre entourage.

    © Marie Le Corre, 10 mars 2005

     

    « Vole mon bel oiseauCouleur sepia »

  • Commentaires

    1
    Lundi 4 Septembre à 06:26

    On voit que tu as des chats et que tu les connais bien. Il est beau ton P'tit Loup sur cette photo.

    2
    Claire Mével
    Lundi 4 Septembre à 06:27

    Très beau poéme félin, j'aime bien sûr et je crois voir le mien en te lisant. Belle photo aussi.

    3
    Lundi 4 Septembre à 06:28

    Ah les chats, on peut en faire de nombreux poèmes car ils sont si intéressants à observer. Je suis sûr que les chats rêvent... Bises.

    4
    Lundi 4 Septembre à 06:29

    Les minets sont un formidable terrain d'inspiration pour les poèmes et beaucoup de poètes d'ailleurs ont eu des chats.

    5
    Lundi 4 Septembre à 07:12

    superbes ces mots oui les chats est une grande inspirations et a les voir vivre toujours une part de mystère j adore

    6
    Lundi 4 Septembre à 10:02

    La photo est splendide !

     

    7
    Micky et JP
    Lundi 4 Septembre à 10:45

    J'aime beaucoup les chats et leurs attitudes même si JP et moi n'avons toujours eu que des chiens. Je reconnais bien ton Loup, même s'il est en noir et blanc. Bisous.

    8
    Lundi 4 Septembre à 11:36

    Bonjour chère Marie,

    Voici le beau Mistigri que mon Caly a coursé samedi le coquin ! Comment lui expliquer que la gent chat a aussi des droits !!!

    Mes bravos pour le poème et la photo.

    Je t'embrasse.

    Annie

    9
    Lundi 4 Septembre à 11:53

    Un beau regard!

    10
    Lundi 4 Septembre à 13:49

    C'est un très joli poème sur nos petits compagnons.

    Puis j'aime beaucoup ta photo. (C'est certainement un de tes chats ?)

      • Lundi 4 Septembre à 15:24

        Oui Elisa, c'est P'tit Loup, dit Loup, mon grand de 14 ans, européen tabby

    11
    Maya
    Lundi 4 Septembre à 16:24

    Minet est très beau et le poème qui célèbre le chat également. Bravo mon amie, bisous.

    12
    Yann Quilmeur
    Lundi 4 Septembre à 17:49

    Vrai que ton matou ressemble au nôtre et il est très bien photographié. Les mots sont bien aussi.

    13
    Mercredi 6 Septembre à 10:36

    La ronronthérapie soigne aussi ! j'aime les chats et j'en ai d'ailleurs 3 que je partage avec mon voisin car ils sont venus du dehors et nous les avons recueillis , ... en fait, il s'agit de dames qui sont maintenant stérilisées et identifiées mais impossible de les caresser.. elles ont leur territoire, leur refuge mais restent dans leur conscient, encore un peu dans leur autre monde sauvage..très beau texte.

    14
    Lundi 2 Octobre à 11:24

    de jolies rimes pour ce sympathique animal

    A+ du troubadour Emmanuel 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :