•  

     

    L'abeille et le bleuet

     

    Un bleuet s'ennuyait dans son immense pré
    Il se sentait bien seul, car tout autour de lui
    Seules quelques graminées lui tenaient compagnie
    Aucune fleur des champs pour pouvoir papoter.

    Mais dame Nature sait, qu'un tout jeune bleuet
    S'il est seul trop longtemps, va alors déprimer
    Alors de sa main douce, comme mère qui veille
    Elle envoya vers lui une petite abeille.

    Bonjour joli bleuet lui dit la délicieuse
    Me permets-tu, ami, de venir butiner
    Un peu de ton pollen et de le transporter
    Pour en faire un bon miel en ma ruche studieuse?

    Bonjour petite abeille, oui, prends ce qu'il te faut
    Ta visite m'enchante et moins seul je me sens
    Qu'il est doux de t'entendre bourdonner joliment
    Quand pas un brin de vent ne vient te faire écho.

    Je ne sais s'il existe un langage des fleurs
    Ou si la douce abeille pratique quelques mots
    Mais j'aime imaginer un dialogue du cœur
    Entre ces deux amis, dans un matin si beau.

    © Marie Le Corre, 18 mars 2001

     


    18 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique